Wim Vermeersch et Johan Van Delm ont été chargés par le siège d’ERA Group de donner un nouveau souffle de vie à leur société-sœur en France, selon leur philosophie de « Value through Insight ». Entretemps, 12 ans se sont déjà écoulés depuis que les deux consultants ont fondé ERA Group en Belgique …

Nous donnons la parole à ce sujet à Wim Vermeersch et Johan Van Delm, tous deux Co-Country Managers d’ERA Group Belgique et France.

ERA France est-elle véritablement prête à voler de ses propres ailes ?
L’équipe actuelle composée de 10 partenaires sera doublée au cours de l’année. Les partenaires actuels travaillent dans 7 bureaux régionaux répartis dans tout le pays, notamment à Bordeaux, Lille, Lyon, Marseille, Nantes, Paris (Vendôme) et Strasbourg. Mais ce n’est que le début. La France offre d’énormes opportunités. L’objectif est de construire un réseau régional solide à partir de ces « bureaux locaux » afin de fournir le meilleur soutien de proximité possible, selon la philosophie de « Value through Insight ». Et nous nourrissons des plans ambitieux : nous visons à atteindre 60 partenaires d’ici cinq ans.

La France et la Belgique travaillent-elles en étroite collaboration ?
Il existe en effet une coopération très étroite entre les équipes française et belge. Nous avons par exemple des réunions annuelles de « kick-off » avec l’ensemble des partenaires BeFra. Nous soutenons concrètement l’organisation française depuis la Belgique. C’est le cas tant pour le développement commercial que pour la mise en œuvre des missions de conseil à proprement parler. Nombreuses sont les entreprises qui possèdent des bureaux tant en France qu’en Belgique. Au sein d’ERA Group, nous avons également beaucoup de clients internationaux qui ont une présence en France.

Nous sommes de toute façon habitués à travailler ensemble indépendamment des frontières. L’équipe française est fortement soutenue par les collègues issus de tous les pays environnants (dont l’Allemagne, l’Italie, l’Espagne et le Royaume-Uni). Concrètement, nous travaillons souvent avec des experts internationaux dans les autres pays où ERA Group est présente. Ainsi, nous offrons aux clients notre expertise et notre expérience spécifiques dans les différents domaines dans lesquels le client désire un soutien pour travailler plus efficacement et / ou pour réaliser des économies.

Comment ce redémarrage du business français s’est-il passé concrètement ?
Le siège d’ERA Group situé au Royaume-Uni nous a demandé de remettre sur les rails l’organisation française, qui éprouvait des difficultés à démarrer. Ce qui a été déterminant était d’ajouter à l’équipe existante l’expérience et l’expertise nécessaires permettant d’offrir également à nos clients localisés en France les solutions dont ils avaient besoin pour le contrôle de leurs coûts. Nous élargissons progressivement l’équipe. Entretemps, nous faisons appel aux pays voisins pour fournir les compétences qui ne sont pas encore présentes au cœur de l’équipe française actuelle. Nous avons également veillé à ce que l’équipe française opérationnelle soit pleinement intégrée dans le Groupe ERA Group.

Quelle est l’ambition d’ERA sur le marché français ?
Nous voulons atteindre en France le niveau où se situe actuellement ERA Group en Allemagne et au Royaume-Uni. Dans un premier temps, cela implique une forte croissance de l’équipe pour atteindre 60 partenaires en cinq ans et ensuite croître de manière progressive en vue d’atteindre un chiffre d’affaires d’environ 20M€.

L’équipe sera composée de forces commerciales et de spécialistes de plus de 40 catégories de coûts pour lesquelles ERA offre des solutions à ses clients. Nos partenaires sont généralement d’anciens cadres supérieurs de niveau C provenant de grandes et moyennes entreprises et des experts issus de différentes disciplines. Ces experts apportent leur savoir-faire et des solutions basées sur leurs expériences professionnelles antérieures ou développent des solutions sur mesure au sein du groupe ERA Group, en appliquant le principe de « Value through Insight ».

Ce faisant, l’objectif est d’être fortement représenté aussi bien à Paris que dans les régions et de pouvoir tant gérer les projets internationaux que traiter les relations avec la clientèle depuis la France.

Comment les affaires fonctionnent-elles entretemps en Belgique ?
Le business belge d’ERA Group a le vent en poupe ! Nous comptons aujourd’hui 18 partenaires qui ont chacun développé une expertise spécifique, souvent avec de l’expérience en tant que cadre supérieur de niveau C, comme en France. Grâce à cette équipe solide, nous tiendrons plus que jamais notre promesse de créer de la « Value through Insight » au cours de l’année prochaine. Le panel des clients belges comporte des noms provenant d’un très large éventail de secteurs, y compris le commerce de détail (par ex. Decathlon), les médias (par ex. JCDecaux), les finances (par ex. Bank Degroof Petercam), l’industrie (par ex. Knauf), les services informatiques (par ex. Cegeka), les soins de santé (par ex. Armonea) et les organisations à but non lucratif (par ex. la Fondation Roi Baudouin).